130926BarsC’est devenu une tradition de la Fête des Combattants, l’éclosion de bars clandestins. Ce sont autant de guinguettes et de troquets qui fleurissent tous les deux ans, à la faveur de la Fête des Combattants, selon l’humeur des habitants. Il suffit d’une table, de quelques chaises, d’un rebord de fenêtre pour ouvrir un bar provisoire. Voici la liste – mais il y en aura d’autres sans doute, car après tout cela peut être aussi clandestin!

En partant de la place Communale vers la gare:

o   Bar suédois : n°4 de l’avenue des Combattants
o    Paëlla de Valentin (Genvaloise): n°6
o    The O Bar (bar à huîtres): n°14 (Beau Site)
o    Ordre brassicole et gousteux de Genval: n°14 (Beau Site)
o    Bar à vin: n°14 (Beau Site)
o    BBQ saucisses: n°14 (Beau Site)
o    BBQ boudins chauds : n°28
o    Bar clandestin : n°68
o    Bar (rosé) : n°74
o    Bar à tapas; n°86
o    Nems viets : n°101
o    BBQ: n°114
o    Gaufres, brochettes bonbon: n°117
o    Bar (raclette et Fendant) : n°134
o    Cakes salés, sucrés: n°147
o    Galettes : n°148
o    Barbe à papa : n°150
o    Saveurs du Midi: n°156
o    Bar : n°156
o    Crêpes : n°167
o    Friandises : n°183
o    Bar : n°219b
o    Sandwiches garnis : n°31 rue Lannoye
o    Dégustations : n°41 rue Lannoye
o    Crêpes : n°8 clos des Lilas blancs
o    Hot-dog (bas de la rue Lannoye)
o    Bar à champagne (bas de la rue Lannoye)

Publicités