Les médias n’ont pas été avares pour relayer la Fête des Combattants 2011, organisée conjointement par le comité de quartier de l’avenue des Combattants et l’ASBL des Vins de Genval: Le Soir, la Dernière Heure et L’Avenir y ont consacré des articles avant et après les festivités.

Le défi était grand cette année. Surtout quand on lisait ceci dans la présentation du Dimanche sans voiture à Rixensart, dans Le Soir du 9 septembre 2011, sous la plume de Jean-Philippe De Vogelaere: « La plus belle fête, ce sera sans conteste celle concoctée chaque année par l’avenue des Combattants et la rue Auguste Lannoye à Genval. Avec des bars clandestins, des jardins ouverts, l’inauguration de la nouvelle vigne et autres photos d’antan ».
http://archives.lesoir.be/rixensart-et-la-hulpe-sans-voiture_t-20110909-01KLQU.a.html?&v5=1

Le bourgmestre de Rixensart use aussi de superlatifs lorsqu’il évoque l’inauguration du vignoble dans « la plus belle rue de Rixensart », peut-on lire dans l’article consacré par L’Avenir, le jeudi 15 septembre, à la présentation de cette même journée sans voiture.
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110915_00044876

Détaillant le programme de la journée sans voitures sur La Hulpe et Rixensart, la Dernière Heure du 16 septembre cite l’avenue des Combattants « qui inaugure son vignoble et ouvre les portes de ses maisons et jardins, à l’occasion de sa fête de quartier annuelle », Laurence Dumonceau signalant que « les piétons seront rois », en titre de son article.
http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=1187867

Un personnage a été mis en valeur et il le mérite cent fois: Joseph, notre maître des sols au vignoble dans un dossier consacré à la Fête paru le vendredi 16 septembre dans Le Soir. Pour les besoins de la Fête, Joseph a abrité le château gonflable et accueilli les amis de la bibliothèque communale dans son salon, pour des lectures vivantes, le tout à destination des enfants. Pour ces derniers aussi, il a réalisé lui-même plusieurs jeux en bois qui ont fait la joie des petits (et grands), sur son trottoir.

« Il fait partie de cette poignée d’habitants qui ont contribué à transformer une simple avenue en une longue artère où règne la convivialité », observe Xavier Attout. « Il y a semé la bonne humeur et la sympathie. Joseph Mazy, 72 ans, quarante-trois ans de présence au numéro 34 de l’avenue des Combattants, fait partie des piliers d’un comité de quartier bien dynamique. Leur avenue est leur fierté. Tant par l’histoire qui s’y rapporte que par les maisons de caractère qui illuminent chaque jour leurs passages. Depuis six ans, ils y ont apporté une touche festive. Un vignoble a même été aménagé sous leur impulsion ».
http://www.lesoir.be/regions/brabant_wallon/2011-09-16/joseph-mazy-ce-fidele-combattant-863558.php

Après la Fête, les médias ont tiré un bilan plus que positif de la Fête. Lundi 19 septembre, Le Soir l’évoquait dans son dossier sur la Journée sans voiture dans le Brabant wallon: « Pour croiser du monde, il fallait prendre la direction de Genval et de la fête de l’avenue des Combattants. Concerts, visites guidées ou encore découverte du patrimoine y ont attiré les badauds ».
http://www.lesoir.be/regions/brabant_wallon/2011-09-19/le-bitume-a-change-de-roi-863997.php

L’Avenir qui a sillonné l’avenue, dimanche, a observé aussi l’originalité de la formule de ces festivités « loin de l’esprit mercantile présent sur nombre de brocantes et fêtes locales ».
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110919_00046624&postcode=1330

Une bonne humeur largement partagée. Il faudra remettre le couvert dans deux ans!

Publicités